Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

07/05/2010

Dude Where Is My Car?

Hier midi, mon téléphone sonne. Mon patron me dit « tu peux aller chercher ta voiture, elle est prête au garage». Ma voiture tant attendue, celle avec laquelle je vais pouvoir aller à tous mes rendez-vous d’affaire. Yes !

Ma  collègue me dit que je peux prendre sa voiture et son chauffeur pour aller la chercher. « John est à l’accueil ». Je l’ai déjà vu plusieurs fois, pas de souci.

Sauf qu’à l’accueil, ils sont dix à me regarder… J’ai l’impression d’être Alex qui cherche Marty dans son troupeau de zèbres. Je tente un « Joooohn ? ».  Il se lève directement. Ouf, je sais lequel c’est maintenant.

Il me dépose au garage et repart. Je patiente presque deux heures avant de récupérer ma Rav4 automatique.

Automatique ??? Hé mais j’ai jamais conduit ça moi ? « C’est pour les dames pourtant ! », me dit le garagiste. Non mais hé, ça veut dire quoi ce commentaire. P-R-N-D-2-Z, ça ne doit pas être chinois. Je me lance. Bon, c’est très très facile en effet.

Par contre ce qui est un exploit ici, c’est de conduire seul. Chose que j’ai faite du garage au bureau, puis du bureau à la concession, dans les embouts, et idem ce matin, sans chauffeur, sans permis, sans carte rose et sans me faire arrêter. Une banalité bruxelloise peut être une activité hors norme kinoise.

J’assure grave ! Yeah !

10:13 Publié dans Perso | Lien permanent | Commentaires (1)

06/05/2010

Citrons?

Test de patience au Colibri hier midi. Petite terrasse éloignée, dénuée de gens et donc très calme. En plus c’est le meilleur endroit pour manger une spécialité du pays: le toast cannibale 1956.

Année de naissance de mon cher Papa, année où les belges étaient encore ici, et probablement l’année où mes chers compatriotes ont amené du plat pays ce met particulier qu’est l’« américain à customiser ». Câpres, cornichons, oignons, Worcester sauce, sel et poivre… un délice.

Délice interrompu par un bruit de fond : « citrons ? ». Une vendeuse nous propose des citrons. On sourit et on dit « non merci. » Commence alors une chanson a capella au rythme lassant. Elle répète cent trente sept fois en nous regardant très sérieusement « citrons? ». Impossible de me concentrer dans ma probablement passionnante conversation.

J’ai tenu un bon au moins quatre minutes, elle nous a eu à l’usure la maligne...

Cela dit, c’est efficace! Si elle avait insisté, je crois que j’aurais fait une grosse dépense pour un peu de silence.

Sur ce je vais aller faire une douzaine de tartelettes, devinez à quoi: aux… citrons!

 

 

 

10:20 Publié dans Perso | Lien permanent | Commentaires (0)

05/05/2010

Jamais Deux sans Trois.

Quand on vit ici, il ne faut pas avoir peur de refaire une même chose plusieurs fois. Au resto, je choisis les mêmes plats , par exemple, j’ai dû manger des cossas au moins 7 fois au même endroit.

Quand j'ai l'occasion, je regarde les films diffusés en boucle sur Canal+, j’ai dû voir au moins trois fois « L’Echange », quatre fois « Ratatouille », j’ai vu plein de scènes du film « Le Code a Changé » mais jamais dans le bon ordre. Plein d’épisodes de Dexter, où je ne comprends toujours rien. Je commence même  à me faire à Monk sur TF1.

Je prépare souvent les mêmes plats, que K. trouve très bons à chaque fois. J J’écoute mon I-Pod en boucle, heureusement j’ai de la marge avec mes 8 giga. Je relis les mêmes magazines plusieurs fois.  Au moins une fois par jour, on se demandera  : «Clim’ allumée ou pas ? »

On a déjà vidé le bar des S. au moins 10 fois et on le videra encore 34 fois, on ira sur le fleuve le dimanche encore quelques fois (j’espère du moins).

J’ai eu plusieurs fois les mêmes conversations avec Hyppo ou Nestor avec toujours autant d’étonnement. J’ai entre autre dit plusieurs fois à Nestor de faire la café beaucoup moins fort.

J’ai dû mettre mon t-shirt vert au moins 36 fois et mon maillot noir, 54 fois. Je me suis fait piquer 13 fois par un moustique au même endroit. Et je suis toujours aussi étonnée quand je sens les 30° même après que le soleil soit couché.

Sur ce j’allume la télé et Aaaah cool,  y a Ratatouille... J

10:18 Publié dans Perso | Lien permanent | Commentaires (1)