Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

13/12/2010

Sandrine à Kin

P1080281.JPGLa semaine passée, la Halle de la Gombe, ou fief du centre culturel français organisait une semaine « Sandrine Bonnaire », en projetant chaque jour sur grand écran, un film de l’actrice.

Samedi soir, le centre offrait en plus du film, la visite de Madame Bonnaire. Ceux et celles qui me connaissent savent qu’il me faut moins que ça pour y aller en courant.

Cela dit, une personnalité annoncée à Kin n’est souvent pas un gage de vérité. J’attends toujours Fifty cents. En contre-partie, on ressasse sans se lasser, les personnalités croisées au fil des années : Axelle Red, Marion Cottilard, Ben Affleck, Akon…

Nous arrivons donc bien à temps samedi soir, on s’installe dans la salle de projection et voilà que Sandrine passe la porte, nous remercie d’être là, nous raconte comment elle s’est retrouvée à tourner ce film et nous souhaite une bonne séance.

On regarde « Joueuse », puis Sandrine nous attend pour partager en sa compagnie, une bière, un soda ou un petit four.

Merci Sandrine pour la visite et la séance de cinéma, en espérant que tu aies apprécié le Bon Air de Kinshasa J

11:04 Publié dans Perso | Lien permanent | Commentaires (0)

10/12/2010

messieurs Pneu

Sortis d’un restaurant hier soir, on se rend compte que notre pneu arrière gauche est dégonflé. Par mesure de sécurité, vu l’emplacement du restau, on reste prudent et on se dit qu’on va rouler lentement jusque chez nous.

Sauf que cinq cent mètres plus loin, la roue fait un bruit comme si on avait roulé sur un chat et qu’il était resté collé dessus. On est avenue de la Justice, autrement dit pas l’endroit idéal pour qu’un couple de mundélé s’arrête pour changer une roue.

On roule cinquantes mètres de plus pour se retrouver devant l’ambassade de l’ordre de Malte. On sait qu’au cas où, on peut pousser leur porte et se retrouver en sécurité dans leur enceinte.

On est à peine garé, que trois gars débarquent de je-ne-sais-où pour changer la roue. Le garde de sécurité de la banque juste à côté vient vérifier que tout se passe bien. On est entre de bonnes mains.

La problème ici, c’est qu’on ne sait jamais si les gars vont vous remplacer votre roue ou partir avec… Dans notre cas, ils la remplacent gentiment, et ont même à disposition à dix mètres de là, un appareil pour remettre un peu de pression dans tous les pneus.

Quelques dollars en échange du service rendu et merci les gars, parce que n’empêche c’est pas avenue Louise à minuit que quelqu’un se serait salit les mains pour mes beaux pneus… J

10:21 Publié dans Perso | Lien permanent | Commentaires (1)

09/12/2010

Valium Boobs

Les “petites” comme on les appelle ici, comprenez “les prostituées”, ne manquent pas d’imagination pour attirer les clients dans leurs griffes.

A Matadi, port principal du pays et donc terre d’accueil de marins, et autre personnel de bord, l’offre et la demande s’accordent.

Il n’est pas rare qu’un bateau ne retrouve pas la moitié de ses marins, perdus quelques part dans les bras de Morphée ou de Bijou.

Si des blancs arrivent dans une boite de nuit, quelques petites arrivent dans la minute. Les plus timides vous souriront, les plus téméraires vous suivront jusque dans votre chambre d’hôtel et n’hésiteront pas à frapper à la porte avec assistance, voire à dormir devant votre porte, sait-on jamais que vous changiez d’avis en pleine nuit.

Viennent ensuite les plus délurées, qui vont vous droguer pour vous piquer votre porte-feuille sans trop devoir donner de leur personne.

Technique qui ne manque pas d’originalité, certaines collent des valiums sur leur tétons et offrent leur balcon au plus gros poisson qu’elles trouvent.

Un bisou qui peut coûter cher messieurs… Tournez donc sept fois votre langue dans votre bouche, plutôt que dans une autre, à moins que nous ne préfériez  vous retrouver dépouillé et la tête dans le pâté. Libre à vous de décider… 

09:38 Publié dans Perso | Lien permanent | Commentaires (0)