Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

07/09/2010

Première Pluie

goutte.jpgOn l’attendait depuis des mois, la première pluie est enfin arrivée dimanche passée. Je sais que pour nous, belge, c’est difficile d’imaginer plus de trois mois sans pluie mais en résumé ça donne beaucoup de poussière, des pelouses et des arbres qui souffrent, un fond d’air ultra sec et des vendeurs de parapluies qui dépriment.

Alors quand la première pluie arrive en septembre, c’est la fête. Du moins c’est ce que je croyais.

J’imaginais une grosse "drache" infernale qui dure trois jours, des gens qui louent le ciel, des sorciers en transe pieds nus qui vénèrent le dieu de l'intempérie et des vendeurs de parapluie réjouis… mais non. Juste quelques gouttelettes un dimanche midi, je suis un peu déçue.

Alors je reformule ma demande et vivement le premier gros orage qui fait tout trembler, qui inonde le quartier et coupe l’électricité pendant une éternité… J

11:09 Publié dans Perso | Lien permanent | Commentaires (0)

06/09/2010

Le retour des frites !

Samedi soir, soirée au programme non programmé. On commence par un bolo et un gâteau au chocolat fondant à 12 dans un appart. On s’entasse dans deux voitures et on embarque direction la Crèche à Matonge. La Crèche est un hôtel de passe, où je vous rassure, nous ne faisons que passer, enfin pas « passer » comme vous l’entendez, disons juste traverser pour atteindre le toit sur lequel se trouve une terrasse.

La spécialité de l’endroit c’est le groupe live qui chante sur commande. C’est un peu comme un karaoké sauf que c’est toujours la même voix. 1000 francs pour choisir un titre, 1000 francs supplémentaire si on veut que le chanteur s’arrête.

Je fais des tentatives avec Lady Gaga, Black Eyed Peas, Magic System ou Abba, mais faut pas rêver, le groupe ne connait que Papa Wemba. La terrasse n’étant pas énorme, et notre groupe de plus en plus grand, je me retrouve coincée entre deux baffles, après 2h à crier pour s’entendre, on abandonne le groupe pour aller boire un verre dans un endroit bien plus calme.

Puis bonne surprise, on découvre, pas complètement par hasard que le fritkot du Black and White est de retour. Le proprio et les frites ne sont pas les mêmes  mais peu importe. Le gentil Monsieur frites est même d’accord de nous faire des fricadelles spéciales et de les ajouter sur sa carte. Miam ! Il n’a en revanche pas de boisson.

On pousse donc la porte du Black&White pour un désaltère-after-frites et on retombe sur notre groupe lâché plus tôt en train de sauter sur la piste, alors on se joint à eux et on saute tous ensemble sur Waka waka, héhéhhé… Tsamina mina zangalewa Anawa aa, this time for Africa!

12:50 Publié dans Perso | Lien permanent | Commentaires (0)

03/09/2010

Javel Mask

Je suis toujours aussi sidérée de voir le succès des crèmes éclaircissantes que les congolaises achètent pour leur peau.

Ce succès nous montre aussi à quel point les femmes ne sont jamais contentes de leur sort. Nous, les blanches, on prie pour bronzer et on joue avec de l’autobronzant en hiver pour avoir un « teint hâlé effet soleil », et les africaines  jouent toute l’année avec des crèmes éclaircissantes pour avoir un « teint verdo-blanchâtre effet nuage ».

Cela dit, puisque technologies existent, pourquoi ne pas technologies utiliser ? Oui, mais… Je pense pourvoir dire qu’un autobronzant est moins nocif pour la peau, si ce n’est en traces oranges disgracieuses que les crèmes éclaircissantes à la formule composante plus longue qu’un cours de chimie… Avec, en cas d’abus, un résultat zebré, vaché, voire même Mickael Jacksoné.

Alors, les filles, vous êtes magnifiques, votre peau est belle, stop à l’eau de javel!

15:44 Publié dans Perso | Lien permanent | Commentaires (0)