Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

15/09/2010

Ôde aux popotins africains

Quand on prend le métro aux heures de pointe à Bruxelles, Paris ou Londres, on est tous debout collés les uns aux autres. Si on est de taille moyenne, comme moi, on a le nez dans les aisselles des plus grands et la bouche dans les cheveux des plus petits. Nos mains se frôlent sur les barres communes, on a chaud, on transpire, on est content quand on arrive à sa station, du moins si on la voit…

Quand on prend le taxibus aux heures de pointes ici à Kinshasa, c’est un peu différent, même si les taxis sont bondés, et même si les gens sont à 17 sur le même banc, tout le monde quasiment est assis.

L’avantage ici, c’est qu’étant donné les “grosses fesses” des mamas, leurs visages sont relativement éloigné de leurs voisines.

Donc dicton congolais “qui dit à l’étroit sur le banc dit visage dans le vent

Moi j’aime bien l’idée. J

11:46 Publié dans Perso | Lien permanent | Commentaires (0)

14/09/2010

tchoubi tchoubi

Je me demande toujours pourquoi les congolais clignent des yeux quand je leur parle. En fait, je me rends compte que je parle trop vite et que mes phrases sont beaucoup trop longues. La plupart comprend très bien le français, c’est juste qu’en lingala (l’une des xxx langues officielles du pays) les phrases sont beaucoup plus courtes.

Par exemple, si j’ai envie d’inviter des amis à diner, je vais leur proposer “Ca vous dit de venir diner chez nous vendredi prochain?”

En lingala, ça donnera “Viens vendredi”.  Alors quand je dis une phrase du genre : “Nestor, je me disais, ça pourrait être pas mal de faire une salade tomates mozza pour le déjeuner de ce midi, qu’en penseez-vous?”

Là j’ai droit au quadruple clignement d’yeux. Je comprends mieux pourquoi certain expat parlent carrément en mots : “café”, “vin”, “toast”…

Cela dit, un petit s’il vous plait ne devrait pas trop les perturber J

 

 

 

12:27 Publié dans Perso | Lien permanent | Commentaires (1)

13/09/2010

Wisteria Lane

Me revoilà, pour quels temps du moins, femme au foyer. Je risque d’être moins régulière dans l’heure de “postage” de mes posts sur le blog, mais je reste fidèle au poste, promis!

Je redécouvre les joies de l’internet à la maison, qui me permettent d’aller prendre un bain entre l’ouverture de deux pages internet, à ce rythme-là je vais être d’une propreté immaculée.

Je redécouvre aussi  les déconnexions qui ne préviennent pas ou les mails dont on voit la première phrase mais on n’arrive pas à entrer dedans …

Nestor de son côté ne doit pas être ravi de me revoir dans ses pattes. Faut dire que ça va un peu chambouler son programme, il avait pour habitude d’avoir ses patrons sur le dos de 7h45 à 8h15.

Mais là, je suis làààààà J

Sur ce je vais aller me promener pour pouvoir vous raconter la suites de mes aventures congolisées…

 

12:01 Publié dans Perso | Lien permanent | Commentaires (0)