Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

01/12/2010

Tarmac Job

Comment décharge-t-on un avion cargo quand on n’a pas de remonte-charge? Qu’à cela ne tienne…

Si votre marchandise est un lot de pneus, lancez-les le plus à plat possible depuis la porte de l’avion jusqu’au tarmac. Comptez environ sept mètres de hauteur. Et si par distraction, vous ne le lancez pas bien, soyez prêt à envoyer quelqu’un courir après.

Attention un pneu qui roule sur un tarmac peut se déplacer très vite, surtout quand il a eu quelques mètres de hauteur pour prendre de l’élan avant de rebondir. N’oubliez pas quand même que d’autres avions peuvent atterrir au même moment, baissez donc la tête en courant derrière le pneu.

Si votre cargaison est un lot de fûts de bière, placez un pneu au sol et servez-vous en comme amortisseur. Si pneu, vous n’avez plus, démontez celui d’un jeep quelconque se trouvant sur le parking, voire celui d’un des avions parqué au sol. Vous le remettrez en place plus tard.

En principe, le fût devrait être ralenti dans sa chute par le pneu pour finir sa chute quelques mètres plus loin. Le fût sera certes cabossé, mais la bière sera intacte !

Si votre cargaison est une jeep, servez-vous d'un container trainant dans le coin pour y déposer la jeep sur le toit depuis l'avion. Le transporteur garantit la livraison sur la tarmac, le client se débrouille pour la suite.

Et dernier conseil ultime, n’oubliez jamais de prévenir quand vous lancez quelque objet que ce soit depuis l’avion sur le tarmac, ce serait quand même bête de perdre un homme assommé à cause du pneu lancé un peu vite, écrasé par un fût, ou coincé entre une voiture et un container.

Rapidité, efficacité et vigilance sont de mise, donc …

10:53 Publié dans Perso | Lien permanent | Commentaires (2)

Commentaires

je vois que l'Article 15 de la Constitution est encore et toujours d'application :-)
Vos posts sont vraiment savoureux à lire :-)

Écrit par : Cossa-Cossa | 01/12/2010

Je n'en peux plus, je vais me faire griller par mes collegues. NB: evitez de lire ce blog au bureau sous peine de devoir expliquer pourquoi vous riez!

Écrit par : Tot' | 01/12/2010

Les commentaires sont fermés.