Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

05/11/2010

N'Djili Adventure

Départ mercredi fin d’après-midi pour l’aéroport. Il faut savoir cette route, si on peut l’appeler comme ça, est épique. Ca prend entre une heure et 3 heure d’atteindre sa destination.

Je pars avec un chauffeur inconnu que l'on m’a attribué à l’occasion de l’arrivée de ma chère maman ici. Après quelques temps, celui-ci perd patience dans un embouteillage, il actionne le 4x4 du pickup et décide de monter sur le talus qui fait office de bord de « route ». On cale, on s’enlise dans le gravier, on recommence, je saute à l’arrière, je m’accroche, on passe. Le chauffeur, Leckes de son prénom me dit qu’il a opté pour un itinéraire « cascade » pour gagner du temps.

Entendez par cascade plutôt à la Remi Julienne, que cascade comme cascade de Coo…

Quelques temps plus tard, j’aperçois dans cette jungle de voiture bloquées, un taxibus rempli d’au moins 50 personnes, tomber dans un fossé. Les gens crient et accourent de partout, le roue arrière gauche tourne dans le vide. On sort les passagers, les gens font balancier avec la camio, sortent des échafaudages de je ne sais où et à force d’homme, sortent le taxibus du fossé. Les passagers réembarquent dedans et le taxibus poursuit sa route...

Entre-temps, l’orage arrive, le ciel est noir, des éclairs fissurent le paysages. Je finis par arriver à l’aéroport à temps. Le protocole s’occupe de récupérer « La Mama » au pied de l’avion, je n’ai plus qu’à attendre qu’elle arrive une demi-heure plus tard.

Toujours une aventure d’aller à l'aéroport de N’Djili International de Kinshasa…

10:12 Publié dans Perso | Lien permanent | Commentaires (1)

Commentaires

j'ai fini de lire tout votre super blog et me réjouis d'en lire la suite, si la Snel vous le permet ;-)
Comme je vous l'ai dit récemment par mail Fb, votre blog est vraiment savoureux et très amusant à lire pour un exilé dans le Grand Nord, qui a malgré tout vécu 33 ans au Congo.
Bien le bonjour à Jean-Poso, et n'hésitez pas à nous envoyer les °C que vous auriez en trop au village :-)))
Cordialement,
Michel

Écrit par : Cossa-Cossa | 10/11/2010

Les commentaires sont fermés.