Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

17/09/2010

Slip Wallet

Une amie rP1070016.JPGelève une question intéressante:  Pourquoi les billets congolais sont-ils si sales?”

Ci-contre une photo d’un billet de 500 francs récent comparé à un billet qui a quelques années. Alors, comme partout l’argent est manipulé de mains en mains, de poches en poches et ainsi de suite. Cela dit, je vous garantie qu’un billet de cinq euros pue moins qu’un billet de 500 francs.

Si vous mordez dans un sandwich après avoir manipulé des billets et sans vous être lavé les mains, vous avez l’impression de mordre dans un trottoir.

Alors la véritable question, c’est qu’étant donné que très peu de gens portent des sacs à main ou des porte-feuilles, et n’ont pas de poche dans leur pagne, ils les mettent où leurs billets…? J

 

10:07 Publié dans Perso | Lien permanent | Commentaires (2)

Commentaires

Marrant, je me suis posé exactement la même question hier avec Gael car les billets rwandais sont aussi sales que les billets congolais... apres réflexion on a pas encore trouvé de réponse convainquante à part le fait qu'ils les mettent..."nimporte ou" on va dire... !? LOL
Mon portefeuille ici c'est une enveloppe que je change tous les 2 jours ! BEURK BEURK BEURK et je dégaine mon gel lavant pour les mains toutes les 30 secondes...Gael me dit que j'ai un "TOC" :)

Écrit par : Gaet | 17/09/2010

Lu sur Radio Okapi (17/09/2010) :
Le gouverneur de la Banque centrale du Congo (BCC), Jean-Claude Masangu, a lancé, vendredi 17 septembre dans la soirée, la campagne de sensibilisation du public aux bonnes pratiques de manipulation et de conservation du Franc congolais. Dénommée «Pesa nga valeur na nga » (NDLR: Donne-moi de la considération) [...] Jean-Claude Masangu a, à cette occasion, invité la population congolaise et tous ceux qui utilisent le Franc congolais de lui accorder le respect qui lui revient en tant que l’un des éléments fondateurs de la souveraineté nationale du pays: «Le franc congolais, notre monnaie nationale est un des attributs de notre souveraineté. Il mérité, par conséquent, qu’on lui témoigne le même respect qu’à celui dû, à titre d’exemple, au drapeau ou à l’hymne national.» [...]"

Riko

Écrit par : Riko | 21/09/2010

Les commentaires sont fermés.