Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

20/08/2010

ChinaTown

J’aperçois depuis la fenêtre de mon bureau un centre de « Beauté Chinoise ». L’envie me prend depuis longtemps de pousser la porte, chose que je me suis enfin décidée à faire hier.

Je rentre dans un endroit à la déco mi asiatico-africano-exotico-pakistanaise. Je demande s’il est possible de faire une pédicure, on me dit « oui, 10$, tu paies tout de suite ».

Précaution, probablement, cela dit je m’imagine assez mal partir en courant avec le vernis coulant pour éviter de payer ce que je dois, en devant également repasser par la porte de devant. Bref, je paie « avant » et suis la dame dans un petit couloir plein de portes avec une attribution pour chaque type de soins.

On me fait entrer dans la pièce « tatouage » (euh…), la lumière s’assombrit, on traverse une cour pleine de débarras, on entre dans une pièce où l’hygiène laisse à désirer et on m’installe dans un fauteuil, qui est aussi laid que confortable mais au moins, je serai bien installée.

On m’apporte tout le tralala de ce pour quoi je suis là, bain de pied, crèmes, serviettes, vernis et accessoires en tout genre. Doudou, l’esthéticienne me montre bien que les ustensiles sont neufs (pour les maladies…). Elle me demande si elle peut utiliser la lame de rasoir direct sur le pied. Ma tête dit « non », ma bouche dit « oui ».

Pour avoir fait quelques pédicures dans ma vie, je n’ai encore jamais eu droit à la technique rasoir. Doudou s’occupe de moi et de mes pieds. A merveille et sans douleur, aucune.

Cet endroit kinois n’a de chinois probablement que le nom et le proprio. Je ne suis pas sûre d’y retourner, mais ça m’aura donné une nouvelle idée de la pédicure locale. Tout ça pour mes beaux pieds. J

09:51 Publié dans Perso | Lien permanent | Commentaires (2)

Commentaires

Vous me faites peur, et le SIDA!!! Une très ancienne toujours à Kin

Écrit par : Francine | 22/08/2010

Sur Kin, voir aussi http://leunmag.blogs.lalibre.be/

Kabe

Écrit par : kabe | 24/08/2010

Les commentaires sont fermés.