Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

20/07/2010

Ce n'est qu'un au revoir Hyppo

Il y a une vingtaine de jours, Hyppolite nous annonce que son père est décédé et qu’il doit se rendre dans le Bas-Congo rejoindre sa famille pour quelques jours.

Et depuis... plus de nouvelles! Son téléphone ne fonctionne plus. Impossible de le joindre ou de prendre de ses nouvelles.

Je me suis imaginée quelques scénarios, peut-être est-il devenu roi du Bas-Congo, peut-être qu’il n’arrive pas à rentrer, peut-être est-il devenu travesti et que  chaque matin je me demande qui est cette femme pérruquée autour de ma voiture, peut-être est-il malade, peut-être n’a-t-il plus de crédit pour nous appeler…

Mais on me dit qu’il est inutile de faire des « peut-être ». Hyppolite est juste parti. Un grand classique ici. Tout bon expat’ a, un jour, vu quelqu’un partir. Une nounou, un cuisinier, un collègue, un voisin, qui vous dit « à demain », et qui a disparu comme ça, pouf, un beau matin.

On dit que tout est plus simple en Europe, et pourtant, démission, accord de la direction, préavis, jours à prester, salaire à récupérer, paiement de congés anticipés, C4, indemnités, chômage accordé sont des choses bien plus compliquées que « à demain Madame et Bonne soirée ».

Bon, hé bien, merci pour tout, au revoir Hyppo et qui sait "peut-être à bientôt".

10:59 Publié dans Perso | Lien permanent | Commentaires (1)

Commentaires

Je m'imagine que tous ces domestiques disparus font la fête ensembles quelque part... finalement, avec tous ce qu'ils ont 'pris' (attention: c'est jamais 'volé') ou ce qu'on a jété, ils peuvent vivre un sacre long temps et peut-être même ajouter un bon Primus. Qui a besoin de travailler????

Écrit par : Anne Utex | 22/07/2010

Les commentaires sont fermés.