Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

27/04/2010

Mireillemanda

A peine rentrée que je me sens déjà oppressée. D’abord par le taux d’humidité impressionnant, donc cheveux  qui frisotent, pieds qui gonflent, impossibilité de mettre mes magnifiques ballerines bleu électrique neuves. Argh.

Ensuite bataille avec un premier réveil qui sonne beaucoup trop tôt, parce que oubli qu’il y a une heure de décalage avec Buxelles, puis second réveil avec un volume réglé sur « beaucoup trop fort, surtout quand on n’est pas très bien réveillé ».

S’en suit, Hyppolite qui décide de nettoyer la voiture quand je suis dans ma douche, et comme ici « choisir c’est renoncer », c’est son seau qui gagne et se remplit à même mesure que ma douche ne coule plus. Petit pipi d’eau brûlante, puis glacée avec bien évidemment cheveux ultra moussés.

Nestor de son côté a pris congé, supposant sans doute que le volcan allait encore cracher.

Arrivée la première au bureau, toutes les portes sont fermées… re-argh.

Quelques minutes de patience pour croiser un collègue avec les clés, me permettant de bosser. Enfin si je puis m’exprimer, étant un peu en stand-by tant que mes deux collègues directs sont toujours coincés, fautes d’avion et autres cendres propagées.

Heureusement, à côté de ça, je retrouve tous les bons côtés de ma vie d’expatriée comme les amis et autres avantages d’ici, entre autres le soleil et sa vitamine B, la pêche qui va avec et l’inspiration pour continuer mes écrits quotidiens. Bon mardi et à demain.

12:35 Publié dans Perso | Lien permanent | Commentaires (1)

Commentaires

"L’enervée qui doit abandonner son parfum préféré car plus de 100ml,"

cette phrase me parle.. j ai encore des belles images de perte de sang froid das un aéroport indien..

Écrit par : coralie | 29/04/2010

Les commentaires sont fermés.