Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

27/03/2010

Mutambo

Déjà fini l’ennui, on n’a pas chaumé ces deux derniers jours. Mon pasteur de collègue, qui ne sait pas combien il a d’enfants, ce qui nous permet de comprendre pourquoi il est pasteur plutôt que curé, est un expert en assurances et est le “commercial médical” avec qui je pars visiter des hopitaux.

Je vous expliquerais bien pourquoi on les visite, mais je ne suis pas certaine d’avoir compris les tenants et les aboutissants.

Bref, moultes rencontres avec des locaux médicaux, et du coup, moultes expressions congolaises que je ne peux m’empêcher de vous dévoiler dans ce poste.

J’ai d’ailleurs, profiter de ces visites professionnelles pour prendre des notes de non pas ce que les gens que racontaient, mais de la manière dont ils le racontaient, beaucoup plus amusant…

L’hopital de Mutambo (mnémotechnique “Mon Tombeau” pour un hopital, c’est pas mal) qui au passage est totalement financé par un géant congolais de 2m50 parti faire fortune auprès de Tony Parker aux States, est de loin le plus bel hopital de Kinshasa. Ram's, notre guide du jour a une manière bien à lui de parler:

“Il ya 3 maniyères d’awrriver au service des urwgences: tout d’aborwd, à pied, pour nos amis les piétons, ennsuite, en voituwre ou en ammboulance…”

“Voici la salle de déchocage, qui nou zète outile pooulr déchoquer les gens, qui sont en éta dé choc”

“Nou avon 2 phawrmacies, poul éviter dé coulrir làaaa é làaaaa”

(en parlant de nous) “Vous èetes oune délégation belge dé l’assourance, venou pour palper la réalité?”

“Jé vais essayer dé vous zaraché un rendez-vou avec lé docteurrr délà radiyo qui  discipline loui-même les rayons dé la machine!”

Je me rends compte au fil de la visite que dans chaque section de l’hopital, l’uniforme des employés a une bande de couleur différente pour probablement les différencier. Je pose la question et reconnais le côté pratique de la chose vu la taille de l’établissement, mais le chirgurgien m’explique que c’est surtout très pratique pour :

sanctionner oun infirwmière qui rélate oun histoir à ses amis et bouffe à l’hopital lé temps!”

Visites intéressantes pour une non-initiée comme moi avec petite appréhension quand même du milieu hospitalier.

Mais j’ai la solution, quand ca sent trop l’hopital, je retiens ma respiration, quand un patient a un couteau planté au creux des cheveux,  je ferme les yeux et quand on me dit si je pense que la visite est finie, je dis  “oui-oui et merci”…

 

10:17 Publié dans Perso | Lien permanent | Commentaires (1)

Commentaires

On ne vient jamais à moto à Mutambo?

Très très très drôles les anecdotes racontées à la congolaises!

Écrit par : Tot' | 29/03/2010

Les commentaires sont fermés.